Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Les scénarios et variantes


Les variantes étudiées reprennent les réflexions qui ont eu lieu depuis de nombreuses années, le projet ayant été soumis à une première enquête publique dès 1985.

 

La maturation du projet a donné lieu à différentes propositions qui constituent les variantes suivantes :

  • Variante 0 : Utilisation des routes existantes (RD375 sur Raismes, Beuvrages et Bruay sur l’Escaut, RD75 sur Bruay sur l’Escaut et Saint Saule) et réaménagements sur place
  • Variante 1 : Tracé neuf « court » entre Raismes et Beuvrages et utilisation des routes existantes avant la traversée urbaine de Bruay sur l’Escaut
  • Variante 2 : Tracé neuf « intermédiaire » entre Raismes et la partie urbaine de Bruay sur l’Escaut et utilisation des routes existantes avant le franchissement de l’Escaut.
  • Variante 3 : Tracé neuf « long » sur la totalité de l’itinéraire
 
Variantes de tracé
 Cliquez pour agrandir
 
La variante 0 n’a pas été retenue car elle ne répond pas aux principaux objectifs du projet : pas de structuration du réseau routier, pas ou peu d’effet sur le développement économique, maintien des 2 roues et des accès riverains sur des axes à très forte circulation.

Les variantes 1 et 2 permettent de structurer partiellement le réseau routier (dans sa partie ouest) mais proposent un raccordement inadapté à l’est sur une voirie à faible capacité, du fait notamment de la présence d’un passage à niveau sur la RD75. De plus, les impacts sur l’environnement sont importants, notamment sur la variante 1 qui impacte le site du marais Foucart.

La variante 3 est celle qui répond le mieux aux objectifs de l’opération : création d’une voirie réellement structurante sur l’ensemble de l’itinéraire, amélioration des desserte des zones d’activités, délestage de la voirie actuelle qui permet d’améliorer le cadre de vie des riverains mais aussi de conduire une réflexion sur la place des deux roues sur ces itinéraires. Enfin, la mise en place de mesures environnementales conséquentes permet une intégration optimale du projet dans son environnement.

Le choix de cette variante repose sur la présentation des résultats des études réalisées en Comité de Pilotage réunissant les élus locaux, les partenaires locaux, le Conseil Général du Nord, ainsi que les bureaux d’études ayant participé à l’ensemble des investigations. 

Enfin, le projet de contournement nord de Valenciennes fait partie d’un programme d’aménagement plus vaste, comprenant la requalification des RD375 et RD75 intégrant la création d’itinéraires cyclables, ainsi que le réaménagement de la RD70 entre l’autoroute A23 et le contournement.