Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Caractéristiques du projet


Le projet de contournement nord de Valenciennes consiste à réaliser une voie nouvelle longue de 5,2 km, reliant Raismes à Saint Saulve et desservant Beuvrages et Bruay sur l’Escaut. Cette voirie sera aménagée à 2x1 voie, limitée à 70 km/h. Le coût du projet est estimé à 126 500 000 €.

 

Plan de présentation générale - contournement nord de Valenciennes

Plan de présentation générale - cliquer pour télécharger
 
 

À partir de la RD169, le projet traverse la zone urbaine de Raismes. Il passe alors en sous-terrain (trémie couverte) ce qui permet le rétablissement de la rue Bostsarron, du chemin des alliés et le passage sous la voie de chemin de fer Douai-Valenciennes.

Vue sur trémie de  Raismes - contournement nord de Valenciennes

Puis après la voie ferrée Douai - Valenciennes, le tracé passe dans une zone agricole avant de croiser la voie ferrée Lille - Valenciennes et la rue Victor Hugo à Beuvrages. L’ensemble des cheminements agricoles seront rétablis.

Le projet retenu présente ensuite un tracé le plus au sud possible du Marais Foucart, avant d’arriver dans le secteur urbain de Bruay sur l’Escaut. Le croisement avec la rue Jean Jaurès est assuré par une trémie ouverte, le contournement nord de Valenciennes passant notamment sous la ligne du tramway.


Trémie de Bruay - contournement nord de Valeniennes

Après ce dernier passage en zone urbaine, le tracé se prolonge vers le canal de l’Escaut qu’il franchit par un viaduc de 75 m, pour ensuite passer dans la zone au nord du Marais de l’Épaix.


Viaduc de franchissement de l'Escaut - contournement nord de Valenciennes

Il se termine au niveau de l’échangeur RD935 / RD75 à Saint-Saulve, sous la forme d’un giratoire dénivellé.

Echangeur dénivelé de St Saulve - contournement nord de Valenciennes

Ouvrages d’art (Ponts) :


Douze ouvrages d’art sont prévus sur le Contournement Nord de Valenciennes. Cinq de ces ouvrages permettent de franchir des cours d’eau. Les sept autres permettent de rétablir ou franchir des axes de communications (voie ferrée ou route). Les ouvrages d’art sont les suivants :

  • Trémie de Raismes, assurant le franchissement de la rue Bostsarron, du chemin des Alliés et de la voie ferrée Douai - Valenciennes,
  • Franchissement d’un fossé agricole,
  • Franchissement de la voie ferrée Lille-Valenciennes par au-dessus,
  • Franchissement du Jard ouest par au-dessus,
  • Trémie de Bruay-sur-l’Escaut, permettant de franchir le rue Jean Jaurès,
  • Franchissement du Jard est par au-dessus,
  • Franchissement du canal de l’Escaut par un pont de type Bow-string d’une portée de 75m et offrant un tirant d’air sous l’ouvrage de 7m pour permettre le passage du matériel naviguant,
  • Franchissement du Vieil Escaut par un pont à poutre latérale d’une portée de 32m,
  • Ouvrage sous le giratoire dénivelé permettant le passage de la RD75, de la voie ferrée de la CCI et d’un accès au site de la SITA,
  • Ouvrage sous le giratoire dénivelé permettant le passage de la voie ferrée de la CCI,
  • Ouvrage sous le giratoire dénivelé permettant le passage de la RD75 et de pistes cyclables
  • Ouvrage sous le giratoire dénivelé permettant le rétablissement de la rue des Vieux Prés.
 

Modes de déplacement alternatifs


A l’issue de la réalisation du contournement nord de Valenciennes, le Département prévoit la requalification de la RD 375 et de la RD 75, qui seront délestées du trafic de transit, entre Raismes et Saint Saulve. Cet aménagement permettra d’améliorer les déplacements des piétons, des cycles et des bus, et plus globalement le cadre de vie des riverains.

Des mesures en faveur de la protection et de la valorisation des milieux naturels


Les expertises environnementales réalisées dans le cadre du projet ont mis en évidence des enjeux environnementaux particulièrement important dans un secteur constitué d’espaces boisés humides (Marais Foucart, marais Cavennes et marais de l’Epaix). Ces espaces naturels apparaissent aujourd’hui en partie dégradés, du fait de leur fragmentation et des activités humaines

Le projet de contournement constitue donc une opportunité de valoriser ces espaces, de développer leur bioversité mais aussi d’assurer leur sauvegarde à long terme. Ainsi, le Département prévoit l’acquisition des Marais Foucart et Cavennes afin d’y développer un projet de renaturation et d’ouverture au public :

  • Défrichement localisé de peupleraie afin de redonner une vocation de marais ouverts au site et d’améliorer l’état de conservation des habitats d’espèces d’intérêt écologique
  • Creusement de mares ou de dépressions humides afin de créer ou maintenir des zones favorables à la reproduction des amphibiens
  • Création d’un sentier et d’observatoires dans le cadre de l’ouverture du site au public


Caractère humide marais Foucart - contournement nord de Valenciennes

Le projet permettra également de récréer un corridor écologique entre la forêt domaniale de Raismes - St Amand – Wallers et le marais de l’Epaix par l’aménagement d’une liaison douce (voie verte) reliant le marais Foucart au canal de l’Escaut.

Corridor écologique - contournement nord de Valenciennes
 
 
 Enfin, une attention particulière est apportée pour le maintien des continuités écologiques pour la petite faune. Les buses de franchissement spécifiques seront mise en place afin d’assurer la transparence écologique du projet.